Repenser le modèle économique du volley

Le modèle économique du volley-ball n’est plus compétitif par rapport au handball ou au basket. L’autonomie financière de notre sport et plus particulièrement des clubs évoluera positivement grâce à l’augmentation du nombre de licenciés et plus de partenariats privés.

Notre constat est simple, le modèle économique actuel de la fédération asphyxie les clubs. La FFVB ne peut plus continuer à financer sa structure uniquement sur le dos des clubs. Il n’est plus tenable pour un GSA qui voit ses subventions baisser de plus en plus compte tenu de la conjoncture actuelle, de devoir continuer à payer autant à la fédération et de recevoir si peu en retour pour le soutien à son développement.

Lire la suite

Publicités